mise à jour : septembre 2017

___ Le Parahoule... pour des mouillages moins agités___

parahoule

Le « Parahoule » nouveau vient d’être réalisé !!!

Dans un mouillage agité, nous savons que la vie... et l'ambiance sont très inconfortables à bord. Il n’existe toujours pas, sur le marché, d’appareils crédibles en ce domaine, et tout ce qui peut être réalisé en toile (sacs, ancre flottante...) est doté d'une inertie qui ne bloque pas suffisamment les embardées. C’est pour cette raison que nous proposons à nos lecteurs d’obtenir un exemplaire de notre création qui, lors de la saison estivale 2016, dès le premier essai rudimentaire, a bien amélioré le confort à bord, conforté par les tests 2017. Mais attention ! Le système parahoule illustre parfaitement l'expression : "Le verre à moitié vide ou à moitié plein". Les mesures effectuées montrent, si le système a été bien adapté au bateau, un gain d'environ 50% de l'amplitude roulis/tangage, un net ralentissement du mouvement et une annulation de l'effet de résonnance. Néanmoins, si, au moment de la mise en place des deux appareils, un net soulagement se lit sur les visages, au bout de quelques heures, les nouvelles amplitudes sont tout aussi détestables... et il faut enlever les dispositifs pour prouver que, sans eux, c'est pire !!!

ârahoule


Le « Parahoule » ralentit indéniablement les embardées du bateau. Certes, il est impossible d’empêcher le bateau de réagir à la vague... mais, avec ce dispositif, plus besoin de s’accrocher au matelas, les embardées sont limitées en amplitude !!!

prototype



Le prototype N°1 réalisé en 2016 en mer, tout en PVC de plomberie, multipales, s’est mué en prototype 02 aux deux longues pales en inox marine, plus fiables, sans aucune inertie, performantes dès la remontée sur la vague. La réalisation de ce dispositif a permis d’effectuer, en 2017 tous les tests qui vont justifier des améliorations significatives pour les protoypes N°3.

Un appareil à l'avant et un à l'arrière sont nécessaires pour une bonne efficacité, ce qui explique que nous proposons des packs de deux appareils.

fixation

Le dispositif est en phase bêta et cette proposition implique l'acceptation d'un usage pour essai.

Certes, avec les moyens dont nous disposons, les finitions ne sont pas de qualité pro, mais l’appareil est, aux dires des testeurs, bien présentable, très robuste, facilement manipulable. L'encombrement n'est pas négligeable mais, en navigation, il se loge facilement le long du rail de fargue, surtout si on prend la précaution d'entourer les pales avec une sangle fixée à la filière.

 

Les prototypes sont réalisés artisanalement, pièce par pièce, au fur et à mesure des demandes. Le meilleur soin est apporté à la réalisation, avec des matériaux adaptés à la corrosion marine, même si la finition industrielle n’est pas encore au programme (ce qui, à terme, modifiera sérieusement son prix). Il est évident qu'un retour de l'appareil pour non satisfaction justifiée fera l'objet d'un remboursement... mais nous préfèrerions des suggestions d'amélioration.

 

parahoule

Cher ami lecteur, si vous souffrez de la houle dans les mouillages que vous fréquentez, essayez ce dispositif. Chaque appareil sera réalisé au fur et à mesure des commandes. Nous nous fixons néanmoins, pour2018, une limite à quelques packs de deux appareils - ce qui représenterait, pour 50 packs par exemple : 200 pales à découper à la disqueuse dans de l’inox 316L marine de 1mm, à plier, à poncer, à ajuster, 300 tubes de PVC de 1 mètre à préparer, 120 trous à faire, 50 sacs à coudre,…). Une bonne occupation pour la saison hivernale.

Attention, nous ne cherchons pas à faire des bénéfices avec cette « invention », seulement pouvoir rentrer dans nos frais. L’inox choisi est cher, les boulons ne sont pas donnés, les tubes PVC augmentent le budget, la Poste ne fait pas cadeau de l’expédition, ce qui explique le prix annoncé du pack de deux appareils. Le confort d’un mouillage passe peut-être par cet investissement et par un encombrement supplémentaire sur le bateau.

Un retour d'expérience, pour un bateau de 15 tonnes, nous suggère des pales plus larges, ce qui a pu être réalisé. Nous en avons profié pour réaliser d'autres pales larges et les amener à bord.

La saison 2017 sur Logos a été houleuse par moment, des tests approfondis et musclés ont pu être réalisés.

Pour faire bref, il est indispensable de doubler le nombre de pales, soit deux paires de pales par appareil. Les pales larges sont plus efficaces. Les jonctions entre les tubes doivent être renforcées et la crosse de fixation individualisée. Le système est viable sur des bateaux de 12à 13m maximum. Pour des tailles plus importantes, il faudra surdimentionner les pales ou mettre quatre appareils, ce qui augmentera l'encombrement.

 

Pour en savoir plus sur cette création, rendez-vous sur le site dédié au « ParaHoule » (et non 'Antihoule', appellation qui serait mensongère) : http://parahoule.free.fr/

 

Passer commande par mail à parahoule@free.fr  ou auprès de Pierre Lavergne au (+33) 0681458416.

Les modalités d'adressage et de règlement seront alors définies par correspondance directe.

 

logos paahoule

Attention : Modèle déposé, toute copie ou interprétation est soumise à notre approbation.