Dernière mise à jour 2012

___ Nos escales en Méditerranée___

 

ATTENTION : En 2009, 2010, 2011, les tarifs de toutes les marinas ont augmenté dans des proportions inacceptables (de 25 à plus de 50%). Les prix que nous indiquons n'ont plus beaucoup de réalité. Exemple: l'ex marina municipale de Cesme passe de 20€ à 60€...

En 2011, la règlementation s’est durcie : Cuves à eaux noires obligatoires pour les bateaux de plus de 15 mètres et la baie de Göcek, leur fleuron, quasiment interdite à l’ancrage libre .

Nécesité de sortir du territoire pour 90 jours au bout de 89 jours (sauf conrat avec marina). Se renseigner avant.

TURQUIE

Zone Sud de Bodrum jusqu'à Marmaris



Le golfe de Gökova puis celui de Datça rivalisent de beauté avec celui de Göçek, au sud de Marmaris. Il est suffisamment ouvert pour permettre de belles navigations et offre des paysages et des criques hors du commun. Il est sillonné par les Gülets qui nous transportent au XVIII siècle. Un site merveilleux à ne pas manquer. Mais attention, dans le golfe de Gökova, aucun avitaillement possible !!!

Golfe de Gökova

 

KIZILBURUN 36 59 16N 27 30 17E

Belle crique malheureusement calcinée en juillet 2007. Ne pas trop serrer le cap face à l’île de Karaada. Fonds très clairs. Mouillage par bout à terre (en libre pour midi seulement) soit vers la plage soit face à la côte ouest. Très fréquentées par les PC.

 

Safre Bükü 36 58 65N  27 33 94E

Belle anse aux eaux très claires. Bon abri. Mouiller par 10 mètres puis bout à terre. Les fonds sont très beaux, un véritable aquarium.

 

 

Kargicik Buku 36 59 50N  27 34 80E

Mouillage tout le long de la côte de cette grande baie. Beaucoup de belles petites niches. Mouiller par 10m en libre s’il y a du vent (rafales latérales). Sinon, bout à terre. Belle eau claire, quelques oursins. Le meilleur abri par gros temps reste vers la plage (36 59 28N 27 33 88E).

Alakisla buku 36 59 52N  27 38 75E

Très belle anse avec deux criques bien abritées mais les amarrages de bout à terre sont très éloignés de la plage. La côte est aussi un bel abri. On peut aussi mouiller en libre au large de la grande plage mais le vent est très présent. Mouiller par 14 mètres. Jolis relief sous marins, beaux oursins.

 

 

 

 

 Cökertme Restaurant 36 0029N  27 47 69E

 

 CokertmeCokertme Cokertme  Cokertme

 

 

2010 : Une belle escale pour ceux qui aiment les appontements bien que son approche soit un peu délicate par fort vent. La concurrence est rude entre les bateaux d’accueil, bouées rouges brandies (Cökertme à tribord en arrivant), Rose Mary (au centre) et Captain Ibrahim (à bâbord). Toute la famille de Cökertme est là pour vous aider aux manœuvres. Le ponton est magnifique. Belle réalisation pour 5 bateaux. Rose Mary dont le cowboy très dynamique racole le plus de bateaux place les bateaux sur un ponton... très flottant et inconfortable. À noter que chaque utilisateur est ravi de son restaurant. Beaucoup de gentillesse de la part de Cökertme. Gratuité totale du ponton, de l’eau et de l’électricité. L'addition au restaurant est un peu gonflée pour compenser mais, par rapport aux tarifs de la marina de Bodrum, c’est tout gagnant. La houle entrante anime le bateau. À éviter en cas de mer de Sud et d’Est. Petit avitaillement. Il est préférable de prendre rendez-vous : +90 (0) 252 531 01 44

Un bon plan pour les transferts de passagers vers l’aéroport de Bodrum. Toutes nos félicitations pour avoir amené un de nos passagers dans un dispensaire médical (très efficace) à 20Km de là, l’attendre pendant les soins et le ramener, le tout pour 30TL..

Sehir Adalari 36 59 67N  28 12 41E  

 

Joli mouillage. Petite île pleine de charme (surtout quand les PC sont partis). Des vestiges anciens (théâtre, église … et plage ensablée par Cléopâtre avec du sable ramené d’Afrique) très bien protégés et payants (5YTL et 10YTL au mois d'août!!!). Cela ne suffit pas à réduire le nombre de visiteurs. Le calme revient après 18 heures. La houle se réfléchit contre l’île Serpent et rend le mouillage remuant même par faible vent d’ouest. Bien s’enfoncer dans la crique. Mouillage par 4mètres en libre.

Sögut : entièrement colonisé par la marina Setur. Un très bon abri en cas de besoin, sinon, à éviter.

Entre Sögüt et Kesr 36 56 87N  28 10 66E

Très belles petites criques, bon abri d’ouest. L’eau est belle, les fonds pleins d’éponges élégantes mais peu d’oursins à l’exception des noirs, efficaces pour les pieds. Mouillage par 19 mètres, 60m de chaîne puis bout à terre et garde latérale bâbord... dès fois que.... Une belle escale.

Degirmen Bükü, crique des pins N°1 36 56 07N 28 09 71E

Très belle escale. Bon abri. Un site remarquable où la pinède tombe dans la mer. L’approcher vers 11heures pour espérer avoir une place. Mouiller par 25 mètres et reculer vers la plage. Le plateau remonte très vite. Bout à terre accroché aux arbres.

Degirmen, crique des pins N°2    36 56 14N  28 09 84E

Crique très bien abritée. Un paysage de rêve et peu de promiscuité. Les fonds sont vaseux. Mouiller par 15 mètres et bouts à terre bien tendus

Degirmen Crique des pins N°3    36 55 89N  28 19 08E

 

Belle crique bien abritée. Mouiller par 8 mètres. Les fonds sont très vaseux.  La zone des pins, au Nord Est est, de loin, la plus jolie et, semble-t-il, la mieux protégée du Meltem

Yedi Adalari (7 îles) Crique Nord 36 52 90N 28 03 34E

Belle crique dans un lieu très particulier, une zone exposée au vent mais très protégée par les îles qui barrent le chemin des vagues. La meilleure protection de la crique nord se situe dès le passage de la crique (qu’il faut prendre au large). Ne pas aller tout au fond, marécage et récifs. Mouiller par 16 mètres et bout à terre en oblique vers l’entrée du golfe pour tenir au vent. Les corps morts, balisés par des bouteilles plastique semblent bien faibles et non entretenus depuis la fermeture du restaurant. Possibilité de mouiller aussi vers les pêcheurs, face à l’entrée de la crique. Le soir, le vent passe au NE. Un peu fréquentée mais sans excès. Plus de restaurant au fond de la baie mais un bar familial. Poisson vendu par le « corsaire barbu » ou par les pêcheurs au fond de l’anse. Aussi surprenant que cela puisse être mais un Dolmus ose affronter la piste et aller vers Datça et Marmaris.

Yedi Adalari (7 îles) Crique de l’Est.

La crique Est que nous n’avons pas utilisée est aussi très belle, plus vaste mais plus fréquentée. De beaux abris dès l’entrée sur tribord. Au fond, vers la plage, possibilité de mouillage en libre.

Yedi Adalari (7 îles) Karaagac Limani 36 51 82N  28 02 52E

Très belle crique, eau très claire, belle forêt. Bon abri de la houle, le vent est bien amorti. Mouiller par 12 mètres et bout à terre aux arbres (amarre de 80m minimum). Une très belle niche (il y en a deux toutes proches). Crique assez solitaire.

VERS DATÇA

 

Knidos 36 41 01N 27 22 53E

 *** Superbe mouillage dans le port antique. Se méfier du brise-lame submergé sur tribord en entrant. Attention au Meltem. Les ancres ont du mal à tenir. Sel l'embossage à l'enrochement est sûr. Beaucoup de monde dans la journée. Les ruines sont assez belles, encore peu exploitées. En 2009, il aurait fallu débourser 8TL par personne pour avoir le droit de mettre pied à terre et de déambuler autour et dans les ruines. Tant pis pour eux ! et pour le restaurant qui, pourtant offre un ponton tout neuf et des bornes eau et électricité.

 

Echo Bay 36 39 63N 27 29 39E (2003 et 2010)

carte 

      

** Belle petite crique. Une eau très claire malheureusement assez stérile. Pas d’oursins !!! Mouiller par 8 mètres et prendre un bout à terre en approchant au maximum le bateau de la côte ouest, près de la plage ou face à la plage. Le Meltem y est tout de même sensible. Houle permanente dès que le Meltem souffle. De plus en plus fréquentée (info 2010). Une bonne alternative au mouillage de Knidos avant de passer le cap.

.

Akcabuk 36 40 56N 27 32 20E

*** Akcabuk 36 40 56N 27 32 20E
Préférer le bout à terre sur la face ouest de la crique, les Gülets prennent la place qu’ils désirent sans trop s’occuper de vous. Oringuer l’ancre pour qu’elle soit repérable.
Bon abri du Meltem, ce qui ne l’empêche pas de rafaler. Une houle d’ouest tend à rentrer un peu.

ADATEPE Limani 36 40 78N 27 33 12E

carte adatepe

Plage. Mouiller le plus près possible de la côte ouest. Le Meltem s'y engage et la houle est sensible. Abri néanmoins.

25 juin 2004
Kargilibuek 36 40 98N 27 36 34E

Une autre crique avant Datca. Très sauvage. Bon abri du Meltem. Attention, hors vents du Nord, forte houle. Mouiller loin : 60 m de chaîne (vers le bord des rochers tabulaires peuvent piéger. Préférer presque face à la plage et mettre un bout à terre si possible à l’aide d’une chaîne entourant des rochers immergés. La houle rentre facilement et il deviendrait difficile alors d’enlever les aussières.


2003, 26 juin 2004, août 2006

Datça (port) 36 43 22N 27 41 40E

caret carte

Petit port très sympathique, très authentique. Un quai dont une partie est prolongée par un ponton de bois pour éviter les remblais (Resto assez bruyant). S’éloigner un peu du quai en dur pour éviter de talonner. Eau et électricité. Tarif (30 YTL la nuit). Les gargotes, en allant vers la ville, après la mosquée, sont très bonnes et pas chères. Le meltem y est sensible mais dans l’axe du bateau. Possibilité de mouiller dans la baie. Très bonne boucherie au bout de la rue principale à gauche.

 

GOLFE DE DATÇA



Ce golfe rivalise de beauté avec celui de Göçek, au sud de Marmaris. Il est suffisamment ouvert pour permettre de belles navigations et offre des paysages et des criques hors du commun. Il est sillonné par les Gülets qui nous transportent au XVIII siècle. Un site merveilleux à ne pas manquer.

Gonlucek 36 45 36N 27 56 86E

carte carte gonlucek

*** Plusieurs criques remarquables et très sauvages dans cette baie. Bon mouillage. Pas de gülets. Mouiller à 12m et reculer jusqu’au trottoir de la plage avec long bout à terre. Rares oursins. Belle pêche de poissons le long du « trottoir ».
Paysage du type oasis.

Armak 36 45 50N 27 58 60E

carte

*** Belle crique, végétation surprenante de palmiers (guêpes le matin et le soir mais peu en 2006). Crique profonde. Mouiller vers l’ouest de la baie, le plus près possible de la côte. Gülets faisant une brève escale. Oursins sur le trottoir ouest.

Armak buku bis 36 45 31N 27 58 26E

carte armak

Petite crique en entrant dans la baie d'Armak. ATTENTION à la pointe récifale qui se prolonge loin au large de la pointe ouest de la crique. Bon abri du meltem bien que la crique soit sensible à la houle. Quel temps faisait-il plus à l'Est? Mouillage très profond (20m) et bout à terre de part et d'autre de la crique. Robinson!

Bencik 36 46 77N 27 58 60E

Long canyon très joli pour une promenade. Mouiller sur la côte ouest avec bout à terre. Très fréquenté. Nous préférons une belle crique pour la nuit.


ATTENTION ENTRE L’HÔTEL ET L’ILOT, le récif se prolonge très loin de l’île vers la plage. Eviter d’y passer, préférer passer au large

 

Karasuleyman buku 36 46 20N 28 03 82E

carte

*** 2 criques remarquables, paysage rappelant Monument Valley. Parmi les plus belles criques que nous avons fréquentées.Très beaux oursins le long du tombant. Se placer au fond de la crique pour éviter le vent. Mouillage possible en libre. Mouiller par 14m et s'attacher aux arbres dans 3,5m de fond.

Kuyulu 36 47 32N 28 04 56E

*** 2 splendides criques. Végétation de pinède extrêmement dense. Plage familiale. Mouillage facile en faible profondeur. Oursins en très faible profondeur (en 2003 mais plus en 2004). Par ailleurs, le petit restaurant de plage est devenu boite de nuit. Sono sur la plage.

Orhanhiye 36 45 76N 28 07 21E

carte carte orhanie

La baie est très belle. Ambiance vacances avec pas mal de bateaux. Mouillage face à l’île bysantine, près de la paroi rocheuse. Eau assez trouble. Bon abri. Beau cadre.

ATTENTION ne pas passer entre l'île et la côte ouest, fonds insuffisants.

Au fond de la baie, restaurants fournissant eau et électricité moyennat seulement des repas pris au restaurant. Prix très abordables (30 à 40YTL le repas) ce qui change de MARTI. Marina très chère (30 Euros). Avitaillement en fraîcheurs de médiocre qualité. Shipshandler très cher.

 

Dirsek 36 41 22N 27 58 77E

Grande baie, bien protégée pour une côte exposée au Meltem. Mouillage profond et bout à terre. Le vent arrive latéralement. Mettre des gardes latérales pour éviter une mise en travers. Pas d’oursins. Morceaux d’amphore. Restaurant au fond de la baie avec quai et pendilles. Possibilité aussi de mouiller avec bout à terre au fond de la baie, à côté des pêcheurs.

Vers Marmaris


YESILOVA KORFEZI (golfe de Bozburun)

La "crique de Juliette" 36 40 68N 27 58 17E

carte carte juliette

Sans nom sur les cartes. Baptisée ainsi par la recommandation d'un bateau "Juliette" : "Très recherchée des Gulets. Si la place est libre, n'hésitez pas, une très belle crique!" Effectivement, nous sommes arrivés juste devant une Gulet et il a fallu jeter l'ancre à la volée pour ne pas nous faire subtiliser la place. Un bel aquarium. Quelques oursins, un couple de pêcheur qui vend directement sa pêche. Une très belle escale. Mouillage par 10m et reculer jusque vers la plage. Si la place est prise, il est possible de mouiller perpendiculaire à la côte mais la houle y est plus sensible. ATTENTION : Par fort vent de NW, il faut bien sangler le bateau : le vent entre par la pointe EST qui fait déflecteur et s’enroule autour de la montagne pour venir frapper le bateau sur son bâbord… mais il peut aussi redescendre de la montagne sur le tribord. 2 gardes latérales sont alors requises.

 

Kizil 36 39 41N 28 02 56E

carte kizil

Superbe crique solitaire. Une seule place. Arriver vers 11h... et espérer. Mouiller par 18m et reculer vers la plage. Les fonds remontent assez vite se tenir par 4m de fond. Très beaux fonds sous marins. Oursins!!! Possibilité de mouiller dans la petite crique au nord, plus exposée aux vents de travers.

Par 3 mètres un souvenir de la guerre 14/18, une demi mine piégée par l’ancre de Logos au large de la crique et ramenée vers la plage pour libérer le mouillage.

Kizili Adasi Ouest 36 40 35N 28 02 19E

 

Kizili kizili

kizili

 

Un mouillage souvent venté mais bien abrité de la mer. Mouillage libre par 4 mètres de fond. Beau spectacle de tous les bateaux qui défilent sous vos yeux et, surtout, de cette magnifique baie, une des plus belle de Turquie. À terre, des ruines byzantines et un marais salant et argileux, cure de beauté pour certains (qui en avaient bien besoin !!!).

Crique de Bozburun 36N 41 20  28E 02 11

bozburun bozburun

Mouillage en libre à 9 mètres. Mettre 50 mètres de chaîne pour éviter de décrocher sous les coups de Meltem. Bon abri, crique large… et convoitée. À 5 minutes en annexe du village. Un bon plan pour venir avitailler.

 

Bozburun 36 41 52N  28 02 51E

carte bozburun

Magnifique petit port encore authentique. Mouillage le long du quai nord ou à la chaîne le long du quai ouest. Eau et électricité. en 2006, 25YTL la nuit, ce qui est très raisonnable. Il est aussi possible de mouiller dans la rade ou contre le quai de « plage ». Attention au ballast si on s’éloigne trop du village.

 

SÖGÜT Limani 36 39 64N 28 04 71E

carte sogut

Une belle et vaste baie avec, au fond, deux criques. La Nord Ouest est occupée par une Fish farm avec une possibilité de mouiller dans ce qui a pu être un port romain. Mouiller par 6m, après la pointe et reculer vers la côte. Les eaux sont troubles.Dans la crique Nord Est, un restaurant (Octopus) offre un appontement avec bornes eau et électricité.

 

Bozuk 36 34 49N 28 00 68E

carte

** Très grande et très belle anse dominée par une citadelle d'époque hellénistique. Murs très bien conservés. Beaucoup de débris d'amphores dans les fonds sous marins.
Un très joli mouillage. Eau claire (pas d'oursins). Possibilité d'aller sur les pontons des restos. Mouiller vers le fond de la baie (risque de rafales) ou préférer celui qui est situé sous les ruines de la citadelle, bien protégé (Bout à terre). Les bouées du restaurant au nord ouest sont dangereuses, cordages raboutés et mal entretenus. La mémé du resto sous la citadelle fait un pain mémorable dans son four traditionnel !!!
La crique située juste à l'ouest semble très belle, un peu houleuse.

Serçe Limani 36 35 03 N 28 02 09 E



carte

*** Très bel abri tous vents. C'est possible mais difficile d'éviter les bouées « offertes » par les restaurants.
A tribord 11 bouées sont proposées par Hasan. 
Aucune obligation de consommer mais nous avons apprécié l'accueil d'Hasan (Captain Nemo) à tribord en entrant dans la crique. Un bosseur au jugement très objectif et cartésien. Il parle anglais parfaitement mais aussi quelques mots de français et d'allemand. Consommer un Raki lui fait déjà plaisir.
Les plats concoctés par la Mama et ses filles sont un vrai régal. L'ambiance donnée par Hasan est très amicale. Marchander le repas avant d'y aller (boisson incluse),ses tarifs sont inflationnistes.


Gerbekse cove 36 42 13N 28 13 62E

carte

Très joli mouillage mais difficile par Meltem. Il s'engouffre à partir de la plage et dépasse, au plus fort de sa colère, les 30 noeuds. Si personne, mouiller au milieu de la baie par 6m de fond. Cailloux et vase molle rendent l'accroche de l'ancre très aléatoire. Préférer un bout à terre le plus possible dans l’axe de la plage. Éviter la face sud. Un anneau est fixé à un bloc de béton immergé par 5m d’eau, face aux derniers arbres proches du bâtiment en ruine. S’y accrocher et prendre deux bouts à terre, ce qui empêche les PC de saborder votre ancre.
Oringuer pour indiquer la présence de l’ancre. Beaucoup de passage dans la journée. Présence de vieilles chaînes au fond permettant de fixer le bateau. Morceaux d'amphore.

Kumlu Bükü 36 45 15N 28 16 12E
Large crique en approche de Marmaris avec la possibilité de prendre une des bouées des restaurants et donc d'aller honorer leur invitation. C'est de bonne guerre et bien reposant après une remontée tumultueuse de Göcek. Notre bouée, pourtant bien propre donc bien entretenue a eu la malencontreuse idée de se rompre à la base. Usure de la chaîne par ragage contre le béton du corps-mort. Connaissant les turcs, la vérification des autres corps mort va être très scrupuleuse.

MARMARIS

ATTENTION FILETS DERIVANTS : de nuit, des filets dérivants très longs (plus de 5Km) piègent les bateaux entre Rhodes et Marmaris. Nous avons été pfaits prisonniers au point : 36N 38 34 - 28E 25 14

filet


 

Yldiz Adasi 36 48 70N 28 16 82E

Une belle escale dans la baie de Marmaris. Le Meltem, au plus fort de sa crise, réussit à trouver le mouillage. Attention, en bordure de plage, un porte bateau coulé constitue un récif imprévu. Il est possible d'y attacher un bout à terre. Belle végétation. Des vaches des chèvres.

Marmaris Yacht Marina 39 49 05N 28 18 32 E

carte yachtmarine logo

 

**** Très belle marina mais forte augmentation des tarifs en 2009. Très bon accueil, très bons services, ambiance très simple et sympa dans la marina. Tous les services, exellent shipshandler et toustes réparations possibles. La seule marina offrant autant de possibilités.

Restaurants, piscine, Fit Ness, Infirmerie, coiffeur, Market, distribanque, Internet, ...

Les tarifs, bien qu'en forte augmentation, restent encore concurrentiels.

 

PUPA YAT 36 49 71N  28 18 65E

 

 

PupaPupa

 

Un site très joli du style petit paradis.

Deux possibilités de mouillage : soit au ponton : 36N 49 75 et 28E 18 65

 

 

Soit en mouillage libre : 36N 49 71  28E 18 65 Mouiller par 10 mètres. Attention : ne pas trop s’approcher de la rivière, le banc de sable remonte brutalement. Ne pas aller au-delà du point indiqué. Très bon abri. Proche de Yacht Marine. 10 minutes en annexe, et, par la route en Dolmus, 15 minutes de Marmaris (passage tous les 10 et 40 de l'heure et 10 minutes de la marina.

Il est aussi possible de mouiller de l'autre côté de la rivière par 10 mètres de fond.